À propos

Les Choses et Les Gens sont deux séries de proses brèves qui font suite à Les Bêtes publiés en français dans la collection Biophilia chez José Corti en 2011.
Les Choses se composent de 167 courtes proses ; des observations du poète qui se définit en évoquant les habitations de Sienne et de Florence, quelques objets et surtout la nature environnante. Ces fragments explorent l'immédiateté de la relation du narrateur entre l'extérieur et l'intérieur et sa lutte contre l'évocation de souvenirs.
Souvent en affrontement avec lui-même dans une nature qui le pousse à la rêverie ou à la nostalgie qu'il combat férocement, le poète ne trouve de répis que de très courts instants et toujours dans un équilibre précaire.
Le narrateur est complexe et torturé, porté par les errements «jusqu'à penser que mon âme était restée collée sous le sable mou, que la mer l'emportait parfois avec elle pour ensuite la rapporter.» Une des grandes originalités de ce texte réside dans le déroutant va-et-vient entre une nature personnifiée qui sonde le poète et la minutieuse exploration de celle-ci par celui-ci.
Les Gens ne contiennent que 70 fragments mais les textes sont légèrement plus longs. Il s'agit principalement de portraits psychologiques de femmes très différentes, de tout âge et de diverses formes de parenté avec le narrateur.


Rayons : Arts et spectacles > Beaux livres divers > Littérature / Poésie / Manuscrit


  • Auteur(s)

    Federigo Tozzi

  • Traducteur

    PHILIPPE DI MEO

  • Éditeur

    LA BACONNIERE

  • Distributeur

    HARMONIA MUNDI

  • Date de parution

    08/11/2019

  • EAN

    9782889600151

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    270 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Federigo Tozzi

  • Naissance : 1-1-1883
  • Décès :1-1-1920 (Mort il y a 104 ans à l'âge de 37 ans)
  • Pays : Italie
  • Langue : Italien

Federigo Tozzi, écrivain italien né à Siene dans une famille aisée, vit une adolescence tourmentée par la mort de sa mère et le difficile rapport avec un père autoritaire. Fasciné par la littérature bien qu'il soit un
étudiant médiocre, sa formation d'autodidacte l'aide à obtenir des collaborations éditoriales et à écrire ses premières publications. Grâce à sa rencontre avec le critique Giuseppe Antonio Borghese, et l'aide de
l'écrivain Pirandello, il trouve sa place dans l'ambiance littéraire et publie Les yeux fermés en 1919. Il meurt prématurément à l'âge de 37 ans, restant assez méconnu du grand public mais considéré aujourd'hui comme l'un des narrateurs, avec Svevo, Pirandello et D'Annunzio, les plus importants du XXe siècle.

empty