La religion des faibles ; ce que le djihadisme dit de nous

À propos

« Le croyant est le miroir du croyant », affirme le djihadiste. Par ces mots, il adresse à l'Occident un défi. Alors, faisons face. Saisissons le miroir. Observons l'image qu'il nous renvoie, nous qui sommes si réticents à dire « nous », parce que ce serait délimiter une frontière avec « eux ». Mais le djihadiste nous y contraint. Il dévoile l'arrogance qui nous désarme : nous sommes convaincus d'être le centre du monde, le seul avenir possible, l'unique culture désirable.

Or le djihadisme sème le doute. Sa puissance de séduction révèle la fragilité de « notre » universalisme. Nous voici donc obligés d'envisager autrement les rapports de force passés (l'histoire des colonialismes) et présents (depuis l'affaire Rushdie jusqu'à Charlie). Nous voici également contraints de porter un regard neuf sur la conquête des libertés qui distinguent l'Europe comme civilisation.

Au miroir du djihadisme, cette croyance conquérante, nous découvrons ce qu'est devenue la nôtre : la religion des faibles.

Rayons : Littérature générale > Actualités & Reportages

  • Auteur(s)

    Jean Birnbaum

  • Éditeur

    Points

  • Date de parution

    03/09/2020

  • Collection

    Points Essais

  • EAN

    9782757886410

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    288 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    155 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Birnbaum

Jean Birnbaum dirige le "Monde des livres". Il est l'auteur de plusieurs essais, tous parus chez Stock, parmi lesquels : Leur jeunesse et la nôtre : l'espérance révolutionnaire au fil des générations (2005) et Les Maoccidents : un néoconservatisme à la française (2009).

empty