À propos

Partant de sa propre vie autant que de ses lectures, Michela Marzano évoque la recherche du Prince Charmant un objectif inaccessible , le désir d'enfant, la maternité, l'absence d'amour qui fonde parfois nos bancales existences, l'acceptation des limites de cet amour. Compréhensive pour chacun mais souvent impitoyable envers elle-même, elle aboutit à un constat personnel, où se reflète toute expérience humaine : « Cette fois, c'est différent. Car même si je perds tout, je ne me perdrai pas moi-même. » Ce récit, dont le titre est inspiré d'un vers d'Emily Dickinson, s'inscrit dans la lignée du magnifique Légère comme un papillon.
  Un alliage délicat entre autobiographie et réflexions philosophiques, au gré de formules joliment ciselées. Delphine Peras, L'Express.

Une par une, elle revisite les interrogations que les femmes partagent depuis toujours. Isabelle Girard, Figaro madame.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782253087038

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    122 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Michela Marzano

Née en août 1970 à Rome, professeur de philosophie à Paris-Descartes, députée au parlement italien depuis février 2013, Michela Marzano est une brillante essayiste à qui l'on doit, entre autres, "Extension du domaine de la manipulation"(Grasset, 2008), "Le contrat de défiance" (Grasset, 2012), et un récit, "Légère comme un papillon" (Grasset, 2012), qui fut un succès de librairie.

empty