Le roman de ferrare

Traduction MICHEL ARNAUD  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

« En moi il y avait le désir que mes nouvelles aient une signification différente, plus riche et profonde que ce que produisait la littérature italienne d'alors, même la plus importante. À la différence des autres, de tous les autres, je prétendais être, en plus d'un auteur de fiction, également un historien de moi-même et de la société que je représentais. Je m'opposais. [...] J'entendais être un historien et un historiciste, non un raconteur de bobards.
Je suis parti de là, je ne peux pas feindre de ne pas être parti de là. Je crois à la réalité spirituelle comme à la seule réalité [...] J'y crois vraiment. Et c'est aussi pour cela que je me suis acharné sur mes textes pour en faire une seule oeuvre. C'est uniquement pour cette raison que j'ai écrit et réécrit chaque page de mes livres. J'ai écrit et réécrit pour dire, à travers mon oeuvre, la vérité. Toute la vérité. »
Giorgio Bassani, En réponse VII.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070772988

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    830 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    620 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Giorgio Bassani

Giorgio Bassani (1916-2000) est l'un des écrivains, italiens et européens, majeurs du XXe siècle. Né dans
une famille juive assimilée, il vit jusqu'en 1943 à Ferrare. Après s'être engagé activement dans la
Résistance (et avoir été emprisonné de ce fait), il exerce divers métiers (professeur, scénariste, directeur
de collection) et remplit plusieurs fonctions (rédacteur en chef de la revue Botteghe Oscure, président
d'« Italia Nostra », association visant à préserver l'environnement culturel et naturel de l'Italie). Son
activité littéraire, qui se déploie surtout des années cinquante à la fin des années soixante-dix, s'articule
autour de la poésie (« en ou sans rime ») et de la fiction romanesque. Six volumes de nouvelles et de
romans, dont le célèbre Jardin des Finzi-Contini (1962), se succèdent pour être refondus et réécrits dans
le Roman de Ferrare (1980). Pour ces oeuvres en prose, Bassani a reçu les prix littéraires italiens les plus
prestigieux, ainsi que le prix Nelly Sachs. Trois d'entre elles ont été portées au cinéma, dont le Jardin des
Finzi-Contini, oscarisé en 1970. Elles sont traduites dans plus de 30 langues et publiées dans la plupart
des pays du monde (dont les Etats-Unis, la Chine, le Japon).

empty