• « Cinna, ta femme t'a rendu père à sept reprises, mais aucun n'est de toi. Ils ont tous été conçus sur des grabats lors des amours clandestines de leur mère ».

    Voici l'envers du décor, la face cachée de l'Antiquité gréco-romaine : tripots et lupanars, filles à matelots et petits voyous, médiocres arnaqueurs et assassins au petit pied, grands seigneurs débauchés qui titubent au matin après une nuit d'ivresse et que leurs serviteurs ? presque des enfants encore ? doivent ramener chez eux... Ici, pas de héros, mais un monde parfois stupé-fiant où règnent les proxénètes, les courtisanes misé-rables et les enfants que l'on vend pour les plaisirs des grands.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Empereurs successifs entre 69 et 96, Vespasien et ses fils Titus et Domitien sont chacun restés célèbres pour des raisons différentes : le premier, plein d'un robuste bon sens et pour qui «l'argent n'a pas d'odeur» ; le second, «délices du genre humain» et malheureux amant de la reine Bérénice ; le troisième, monstre assoiffé de sang, terroriste terrorisé. Voilà pour les images. La réalité est que ces trois hommes issus de la modeste famille italienne Flavia se sont élevés et maintenus par leurs qualités propres, à la faveur de l'anarchie qui a suivi la mort de Néron. Après avoir dépeint leurs origines et brossé leurs portraits, Catherine Salles montre comment, sous leurs règnes, Rome s'est étendue et transformée, comment le régime impérial s'est stabilisé et modernisé, comment aussi la civilisation latine a achevé de conquérir le monde connu, non sans épisodes terribles, comme la prise de Jérusalem par Titus ou l'anéantissement de Pompéi par l'éruption du Vésuve. Et c'est sous les Flaviens qu'est édifié le Colisée, le monument le plus connu qui nous reste de Rome, tandis que le christianisme commence réellement à émerger. L'époque des Flaviens est l'un des moments les plus dynamiques de l'Antiquité romaine.

    En stock

    Ajouter au panier
empty