• De la période préromaine à l'Empire, des invasions lombardes, normandes ou sarrasines à la « pax cristiana », de la constitution d'États comme les Républiques maritimes ou les États de l'Église, des guerres d'Italie à la domination espagnole, des Lumières à la Révolution et à l'Empire, du Risorgimento au fascisme, pour finir avec la République italienne et ses derniers développements récents, l'histoire « des Italies » est infiniment riche, complexe, passionnante.
    Une histoire indissociable de celle de l'Europe, quelles que soient les périodes considérées.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Capitale flamboyante durant la période baroque, Rome fut aux xviiie et xixe siècles un laboratoire politique, social et urbain sans équivalent. Théâtre d'une confrontation violente entre la tradition romaine et la modernité, la ville aux sept collines fut aux prises avec les transformations napoléoniennes qui firent de l'Urbs la seconde ville de l'Empire, avant de devenir en 1871 la capitale du jeune État italien enfin unifié. Puis d'être marquée par le fascisme qui apporta un projet politique et urbanistique fort, avant de devenir la ville de la dolce vita, mais aussi du tourisme de masse.
    Aujourd'hui, Rome n'est pas une capitale tout à fait comme les autres. Elle occupe une place indiscutée dans l'imaginaire collectif et demeure un acteur majeur de la vie culturelle et religieuse. Pourtant sa gestion au quotidien reste compliquée. En s'appuyant sur des travaux récents et des recherches de première main, Catherine Brice expose d'une main de maître les aspects politiques, sociaux et culturels de la Rome contemporaine, en s'attachant à la dimension urbaine et architecturale de cette ville à nulle autre pareille.

empty