Littérature traduite

  • En suivant l'itinéraire d'une pièce de monnaie à l'effigie de l'empereur Trajan, nous sillonnons tout l'Empire romain à l'époque de son extension maximale et découvrons toutes les couches de la société au travers de ses propriétaires successifs : un véritable docufiction sur papier qui rend l'Histoire plus passionnante qu'un roman et s'est vendu à 200 000 exemplaires en Italie.

    En stock

    Ajouter au panier
  • * Dans ce livre, Tiziano Terzani raconte à son fils ce qu'il a appris de ses
    semblables, de l'amour et du sens de l'existence. Il lui décrit et lui explique
    sa réalité d'homme, sa prise de conscience de ce qui est essentiel. * Véritable
    légende du grand reportage et correspondant en Asie du Spiegel et du Corriere
    della Sera, Tiziano Terzani a été témoin de la chute de Saigon, du génocide
    khmer et de la Chine maoïste. Marqué par l'Inde et sa spiritualité, il s'est
    détaché de son métier durant les années 1990, pour se retirer dans une cabane
    et méditer sur la vie.

    En stock

    Ajouter au panier
  • En 1818, en pleine période de Restauration, quand la faillite de la Révolution française paraissait évidente, même ceux qui l'avaient d'abord saluée favorablement se préoccupaient de prendre leurs distances avec l'événement historique commencé en 1789 : la Révolution française aurait été une erreur colossale ou, pire, une honteuse trahison de nobles idéaux. Byron allait en ce sens lorsqu'il chantait : « Mais la France s'enivra de sang pour vomir des crimes/ Et ses Saturnales ont été fatales/ à la cause de la Liberté, en toute époque et pour toute la Terre ». Devons-nous aujour-d'hui faire nôtre ce désespoir, en nous limitant seulement à remplacer la date de 1789 par celle de 1917 et la « cause de la Liberté » par « la cause du socialisme » ? Les communistes doivent-ils avoir honte de leur histoire ?
    Réfutant avec une grande rigueur historique et un style brillant les lieux communs de l'idéologie dominante, Losurdo met en évidence l'énorme potentiel de libération issu de la révolution russe et de la révolution chinoise.

    En stock

    Ajouter au panier
  • Aujourd'hui, les nouvelles droites d'Europe et d'Amérique latine se rattachent plus ou moins explicitement aux politiques et aux valeurs du fascisme historique. Elles témoignent d'une empreinte durable du régime de Mussolini dans la société contemporaine. D'où la nécessité d'apporter un nouvel éclairage, sur un temps long, à ces mécanismes de continuité et de rupture.

    Première histoire sociale du fascisme italien éditée en France, cet ouvrage se distingue fortement dans le paysage historiographique actuel dominé par l'histoire politique et culturelle. Le livre dresse un panorama complet des problématiques qui animent la société italienne sous le fascisme : les différences de genre, la famille fasciste, la création de l'"homme nouveau", l'assistance sociale, la jeunesse et le rapport entre générations, l'organisation du temps libre et du sport, la ruralisation et la colonisation du territoire et des colonies d'outremer, l'évolution du racisme et de l'antisémitisme, l'italianisation forcée des populations allogènes, l'idée de nation fasciste et d'empire latin.

empty