• Le k

    Dino Buzzati

    Devenu, avec Le Désert des Tartares, un classique du XXe siècle, Le K ouvre un recueil de 50 contes fantastiques où l'on retrouve tous les thèmes poignants et familiers de Dino Buzzati : la fuite des jours, la fatalité de notre condition de mortels, l'angoisse du néant, l'échec de toute vie, le mystère de la souffrance et du mal.
    Autant d'histoires merveilleuses, tristes ou inquiétantes pour traduire la réalité vécue de ce qui est par nature incommunicable.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Accompagnant un sigillographe en Syldavie, Tintin intervient dans un complot fomenté contre le roi de ce petit pays d'Europe orientale.

  • Montedidio

    Erri De Luca

    «Chacun de nous vit avec un ange, c'est ce qu'il dit, et les anges ne voyagent pas, si tu pars, tu le perds, tu dois en rencontrer un autre. Celui qu'il trouve à Naples est un ange lent, il ne vole pas, il va à pied : "Tu ne peux pas t'en aller à Jérusalem", lui dit-il aussitôt. Et que dois-je attendre, demande Rafaniello. "Cher Rav Daniel, lui répond l'ange qui connaît son vrai nom, tu iras à Jérusalem avec tes ailes. Moi je vais à pied même si je suis un ange et toi tu iras jusqu'au mur occidental de la ville sainte avec une paire d'ailes fortes, comme celles du vautour." Et qui me les donnera, insiste Rafaniello. "Tu les as déjà, lui dit celui-ci, elles sont dans l'étui de ta bosse." Rafaniello est triste de ne pas partir, heureux de sa bosse jusqu'ici un sac d'os et de pommes de terre sur le dos, impossible à décharger : ce sont des ailes, ce sont des ailes, me raconte-t-il en baissant de plus en plus la voix et les taches de rousseur remuent autour de ses yeux verts fixés en haut sur la grande fenêtre.»

    Ajouter au panier
    En stock
  • Chronologie, notes et bibliographie par Jean-Claude Zancarini Présentation . La naissance de Pinocchio . Les deux âmes de Pinocchio . Le père de Pinocchio :
    Un homme de métier . La bibliothèque de Pinocchio . Quand cesse la duplicité...
    Traité d'éducation, conte édifiant ou «gaminerie» divertissante ? Pinocchio ne se réduit pas à une seule lecture et il faut en apprécier les contradictions, les hésitations, les revirements.
    Il s'agit bien d'«aventures» : quitter la certitude affective du foyer, courir vers l'inconnu, risquer jusqu'à sa vie. Si Pinocchio parvient à devenir un «petit garçon comme il faut», ce n'est pas sans quelques détours subversifs...
    Dossier . La vie d'un artisan de la plume . Lectures critiques de Pinocchio . Le Pinocchio de Walt Disney

  • Peut-on encore aujourd'hui aimer Francesca, être troublé par Ugolino, trembler aux tourments des damnés de la Comédie ? L'Enfer de Dante, poétique et médiéval, n'a-t-il pas pâli irréparablement auprès des Enfers tout proches, et actifs, que notre époque n'a pas encore fini, semble-t-il, de susciter ?
    L'imagination créatrice de Dante est si puissante, et si précise, qu'elle semble décrire par avance, parfois, l'inimaginable horreur moderne. Le gigantesque entonnoir de l'Enfer, qui se creuse jusqu'au centre de la terre, est dépeint comme le réceptacle de tout le mal de l'univers, comme une sorte de sac où viennent s'engouffrer tous les noyaux, tous les atomes de mal épars sur la planète.
    Mais nous lisons aussi autre chose dans L'Enfer :
    Plus que le catalogue effrayant des péchés et des châtiments possibles, il correspond pour nous au départ de l'exploration, à la première étape du grand roman initiatique d'une civilisation qui est la racine de la nôtre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • "Une vie d'homme dure autant que celle de trois chevaux." Trois chevaux, trois vies. La première, le narrateur l'a vécue en Argentine, où il avait suivi Dvora . "Je suis ici depuis des années pour aimer une femme et maintenant je suis en guerre".
    Lorsque sa femme disparaît, victime de la dictature militaire, abattue et jetée d'un hélicoptère au fond de la mer, il fuit, se terre, s'est embarqué, a travaillé, et a fini par regagner sa terre natale, l'Italie. La seconde, c'est sa rencontre, lui devenu un jardinier solitaire et silencieux, avec Làila, une femme "qui va avec des hommes pour de l'argent", dont il tombe amoureux.
    À nouveau la menace, à nouveau la mort... Le récit s'achève tandis que la troisième vie du narrateur s'apprête à débuter... elle reste à raconter, à vivre.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour part au Japon. Entre les monts du Vivarais et le Japon, c'est le choc de deux mondes, une histoire d'amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d'une voix, la sacralisation d'un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans les Alpes italiennes, sur la corne gauche du roi des chamois s'est posé un papillon blanc. L'animal sait que ce sera son dernier hiver, que le chasseur va le retrouver.
    De leur face-à-face, Erri de Luca tire une fable philosophique au style épuré qui, une fois de plus, confirme son talent.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Créée en 1964 sous le nom de Garnier Flammarion, la collection GF s'adresse aux élèves de lycées, aux étudiants et à tous ceux qui privilégient la qualité de l'édition des oeuvres classiques.
    Collection de poche de référence pour la littérature française et la philosophie, forte de plus de 1000 titres, elle continue de renouveler la lecture des grands textes en proposant des traductions inédites et des appareils critiques régulièrement mis à jour.


    Ajouter au panier
    En stock
  • Le coeur du grand projet, c'est Le Paradis.
    Le long poème que nous nommons Divine Comédie a été conçu en fonction du Paradis, lui-même composé à la louange d'une femme, Béatrice, ici transfigurée dans une plus haute plénitude.
    Le Paradis de Dante, comme L'Enfer ou Le Purgatoire, surprend : aucun repos placide, mais le mouvement incessant, le vol des lumières. Le Paradis, danse de flammes, est éblouissant et dangereux. Le voyageur céleste, guidé enfin par Béatrice, y parcourt des ciels multiples, il y connaît des épreuves, il y éprouve l'éblouissement dans la tension abstraite d'un espace merveilleux et irreprésentable.
    Il est impossible d'écrire le Paradis, et pourtant le Poème poursuit sa course. La langue de Dante affronte l'impossible, franchit les limites, invente une autre langue, réussit ce que la poésie universelle aura achevé de plus beau. Et l'aventure se termine lorsque, au plus haut terme de la vision, le héros s'absorbe dans l'enfance. Dans l'«amour qui meut le soleil et les autres étoiles».

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans l'italie du xviiie siècle, la jolie mirandoline séduit par sa joie de vivre tous les voyageurs qui s'arrêtent dans son auberge - tous, sauf le sombre chevalier de ripafratta qui semble indifférent à ses charmes.
    Mais mirandoline n'a pas dit son dernier mot... une comédie enlevée et pleine d'humour.

  • Le bel été

    Cesare Pavese

    Trois nouvelles, trois lumières, trois douleurs. De la première phrase du recueil : "À cette époque-là c'était toujours fête", aux derniers mots recouvrant d'un calme linceul le corps d'une suicidée, l'écriture fouille le plein jour de l'activité humaine jusqu'à y toucher le néant et la mort. Un peu comme un oeil fasciné passe et repasse sur la blessure d'un beau visage. C'est la fêlure d'angoisse qui accompagne une pâle amoureuse dans tous ses trajets (Le Bel Été). Puis c'est l'acharnement incertain de trois jeunes gens à suivre autour de la ville les doubles traces de viveurs fatigués et de la nature pléthorique (Le Diable sur les collines). C'est enfin la fièvre vaine qui fait s'agiter quelques femmes volées à elles-mêmes et dissipées en paroles de pure perte (Femmes entre elles).
    L'art de Pavese est de travailler une matière tout en éclats, les éclats douloureux de l'unité mythique à jamais perdue. Mais ce deuil est en suspension dans une lumière tendre. Mais cette poussière d'instants a été pulvérisée par un virtuose de la pudeur. Le désarroi est immergé dans les plaisirs, on s'offre nu au soleil, on se soûle d'odeurs, on travaille à sa vie. La souffrance parle au discours indirect, on dirait que sa voix est assourdie par une fatigue heueuse.
    Un an après la parution de ce livre, Pavese mettait, comme on dit, fin à ses jours. C'était le 27 août 1950, un bel été.» Ludovic Janvier.

    Ajouter au panier
    En stock
  • A Venise, Arlequin se retrouve serviteur de deux maîtres, amoureux et en quête l'un de l'autre, à la suite d'une invraisemblable série de quiproquos.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Italo Calvino a fouillé dans la mémoire des régions italiennes, dont il a souvent transcrit ou réécrit le patois pour constituer ce recueil de contes. Travail de chercheur, d'ethnographe et surtout d'écrivain qu'il aborda avec curiosité pour se trouver jeté dans le monde fantastique du merveilleux populaire italien. Entre ironie et poésie, ces textes courts sont souvent de petites fables philosophiques qui s'adressent plus aux adultes qu'aux enfants.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Vers 1816, au fin fond d'une province pontificale d'Italie du Nord, un jeune homme mélancolique, pétri de lectures érudites, s'apprête sans espoir à l'« oeuvre de sa vie ». Ce jeune homme, c'est Giacomo Leopardi. Il écrit des poèmes renouant avec la plus haute tradition italienne, celle qui remonte à Pétrarque et au Tasse. En 1831 paraît la première édition des Canti.
    De la véhémence des premières canzones (À Angelo Mai, Brutus) aux méditations nocturnes des idylles (L'Infini, Le Soir du jour de fête, À la lune), en passant par les grands poèmes philosophiques (Le Genêt), le poète chante la solitude et l'exclusion, le temps répétitif et destructeur, le destin et la perte.
    Tour à tour élégiaque et révolté, nihiliste et exalté, Leopardi inaugure une forme nouvelle de lyrisme : du moi au nous, sa voix déplore au nom de tous la souffrance d'être. Ce recueil d'une noire beauté inspira des esprits aussi divers que Schopenhauer, Musset, Nietzsche et Giuseppe Ungaretti.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Le volume Tabucchi par lui-même présente pour la première fois au lecteur un ensemble de textes - pages de journaux, entretiens, essais - dans lesquels l'écrivain Antonio Tabucchi, plutôt réticent à parler de lui, lève le voile sur son autobiographie privée et littéraire, en chemi-nant depuis la Toscane maritime de ses origines jusqu'au Portugal - terre du coeur et des amitiés, devenu son pays d'élection -, en passant par Paris, découverte dans les années Soixante et toujours plus aimée. Commentaires sur ses propres oeuvres, intérêt pour d'autres formes artistiques, réflexions sur son statut d'écrivain se mêlent dans ce re-cueil qui offre un regard inédit et passionnant sur un auteur italien devenu désormais un classique du vingtième siècle européen.

  • Erri De Luca fait le récit de son entant napolitaine, "une longue lettre à ma mère, dit-il, à sa voix qui m'avait raconté le monde et m'avait transmis, par sa compassion, colère et dégoût". Entre émotion et souvenirs doux-amers Pas ici, pas maintenant est le premier roman d'Erri De Luca, considéré comme l'un des écrivains les plus importants de sa génération.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Divine comédie

    Dante Alighieri

    Égaré dans la forêt, Dante, guidé par le poète latin Virgile, voyage à travers l'Enfer, le Purgatoire et le Paradis. Au gré de ses rencontres avec des personnages mythologiques, historiques ou saints, aidé par la vertueuse Béatrice, il parvient enfin aux portes du Paradis, prêt à rencontrer Dieu.
    Quête mystique, poème initiatique et chef-d'oeuvre de la littérature mondiale, la Divine Comédie est un ouvrage hors du commun dont voici une nouvelle édition bilingue pour en comprendre le mystère et la beauté.

    Ajouter au panier
    En stock
  • «Prends garde, Pipì ! Un jour ou l'autre, à force de singer les hommes, tu vas en devenir un à ton tour... et alors! Alors, tu le regretteras amèrement, mais il sera trop tard!» Conseil d'un père à son fils, singes de leur condition, qui n'est pas sans rappeler les mises en garde faites à un autre personnage de Collodi : Pinocchio. Celui-là même, devenu jeune homme, réapparaît ici sous les traits d'Alfredo et tente d'inculquer au petit singe les rudiments d'une éducation destinée à le transformer en garçon comme il faut, sachant observer et maîtriser les codes de la vie en société.
    Au terme de péripéties rocambolesques, le petit singe finira-t-il, à l'instar de la marionnette, par succomber à la même mortiante fascination pour l'humanité, coupant court à la destinée rebelle qui pourrait être la sienne?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans Ferrare silencieuse et endormie, le bruit court que le docteur Fadigati, praticien respectable et aisé, estimé des « gens de bien », est homosexuel. Rien de précis ne semble tout d'abord accréditer cette rumeur, et la « bonne société », reconnaissant à Fadigati une conduite irréprochable en apparence, ferme les yeux. Mais, un jour d'été, le scandale éclate : l'honorable médecin est surpris en pleine idylle avec un jeune étudiant de la ville...

    Ajouter au panier
    En stock
empty