Flammarion

  • Tout peut s'oublier

    Olivier Adam

    • Flammarion
    • 6 Janvier 2021

    Un appartement vide : c'est ce que trouve Nathan quand il vient chercher son petit garçon chez son ex-femme. Très vite, il doit se rendre à l'évidence : Jun est rentrée au Japon, son pays natal, avec Léo. À l'incompréhension succède la panique : comment les y retrouver, quand tant d' autres là-bas courent en vain après leurs disparus ? Et que faire de ces avertissements que lui adresse son entourage : même s'il retrouve leur trace, rien ne sera réglé pour autant ?

    Entre la Bretagne où il tente d'épauler Lise, elle aussi privée de son fils, et un Japon qu'il croyait connaître mais qu'il redécouvre sous son jour le plus cruel, Nathan se lance dans une quête effrénée. En retraçant l'itinéraire d'un père confronté à l'impensable, Olivier Adam explore la fragilité des liens qui unissent les parents et leurs enfants.

  • Le voyage dans l'Est

    Christine Angot

    • Flammarion
    • 18 Août 2021

    Un roman fort, miroir d'Un Amour impossible, qui aborde l'inceste en creusant le point de vue de l'enfant puis de l'adolescente et de la jeune femme victime de son père.

  • Scarlett

    François-Guillaume Lorrain

    • Flammarion
    • 5 Janvier 2022

    Publier le roman-fleuve de Margaret Mitchell était déjà une gageure, mais faire d'Autant en emporte le vent un film était pure folie. Des centaines de décors, de costumes et d'acteurs pour un film d'une longueur invraisemblable:un défi qui aurait pu ruiner David O. Selznick, son producteur mégalomane, bien décidé à réussir «le plus grand film de tous les temps». Par-delà les tractations cocasses, les difficultés d'adaptation et les imprévus en tous genres, une question centrale s'invite au coeur des débats qui agitent les États-Unis:qui pour incarner Scarlett? Trois années à voir défiler un bal d'actrices parmi les plus célèbres comme des milliers d'inconnues qui participent à ce casting homérique.Trois années où, à l'ombre des paillettes, Hattie McDaniel doit faire accepter à la communauté noire qu'elle préfère jouer le rôle d'une domestique plutôt que d'en être une.Dans ce roman trépidant, François-Guillaume Lorrain fait revivre les affres, les plaisirs et les jours des protagonistes de cette aventure qui marqua l'âge d'or d'Hollywood:le moralement douteux David O. Selznick, la très obstinée Vivien Leigh, le flegmatique Clark Gable, et Hattie McDaniel, la première interprète noire oscarisée pour le rôle qu'on lui reprochait pourtant d'endosser.

  • Dans la forêt glacée

    Frédérique Clémençon

    • Flammarion
    • 26 Janvier 2022

    Étendu mort au pied de la falaise. C'est là que Chloé découvre son grand frère, Gabriel. Pour nous, l'adolescente va reprendre toute l'histoire, commencée trois jours plus tôt, alors qu'ils étaient encore quatre enfants venus fêter, le temps d'un week-end, les noces d'or des grands-parents. Défilent une poignée de journées bruissant des secrets que cette famille semble vouloir à tout prix cacher. Peu à peu, la jeune fille va les révéler, précipitant la chute des siens.Frédérique Clémençon, en fouillant le silence d'une famille, nous offre un roman noir qui met en scène notre part d'ombre et, ce faisant, livre le portrait saisissant d'une jeune fille qui ne sait pas comment sauver sa peau.

  • Après la mer

    Alexandre Feraga

    • Flammarion
    • 9 Janvier 2019

    «J'avais dix ans lorsque je suis sorti de l'enfance».
    Devant la voiture chargée jusqu'à la gueule, Alexandre comprend qu'il part en vacances, seul avec son père. Il n'a aucune idée de leur destination : qu'importe, il espère se rapprocher de cet homme taiseux qui l'impressionne et glaner enfin quelques signes d'affection.
    Le temps d'un été, Alexandre va devenir Habib - son vrai premier prénom qu'il n'a jamais utilisé en France -, traverser la mer, découvrir d'où vient son père et prouver à ses grands-parents que leur aîné n'a pas renié ses origines. Même si pour cela il doit engloutir tout ce que l'Algérie fait de pâtisseries et subir les corrections d'un grand-père soucieux d'honneur. Mais le but de ce voyage se révèle, au fur et à mesure, étrangement plus inquiétant.
    Avec la tendresse et la cruauté qu'on a pour le passé qu'on enterre, Alexandre Feraga signe le roman de la fin d'une enfance.

  • Fou ballant trompe la mort

    Emmanuel Pierrat

    • Flammarion
    • 7 Avril 2021

    Fou-ballant-tompe-la-mort est le nom de guerre d'un homme sans avenir qui quitta son village des Vosges pour s'engager dans la guerre d'Algérie.
    On lui promit le soleil, des palmiers, un ciel d'azur, il découvrit la souffrance et la cruauté hyperbolique d'une sale guerre. Et un continent qu'il ne quittera plus jusqu'à la fin de sa vie. Cet homme fut de toute les guerres de Centrafrique, il fut soldat, homme de main, barbouze. Cet homme eut les pires fréquentations, commit sans doutes les pires exactions. Cet homme qui donna et trompa la mort tant de fois, finit par se pendre plutôt que de vieillir. Cet homme était le père d'Emmanuel Pierrat, qui fut aussi son avocat. Au-delà de la biographie d'un aventurier infréquentable, audelà de la peinture d'une époque, Emmanuel Pierrat examine avec courage les méandres des relations père-fils et retrace avec justesse la façon dont on se construit aussi grâce à des antimodèles.

  • Un renoncement

    René de Ceccatty

    • Flammarion
    • 2 Mars 2013

    « Dans la rue on la reconnaît et la poursuit. En la voyant filer à grandes enjambées martiales, dans ses capes qui font claquer leurs ailes à chaque pas qui fuit, on dit de cette grande ombre au visage enseveli sous une pluie de cheveux, camouflé sous la visière d'un chapeau mou, derrière d'énormes lunettes noires, que sa beauté rayonne encore, que son style éclate. » En septembre 1949, Greta Garbo s'apprête à jouer dans La Duchesse de Langeais sous la direction de Max Ophuls. Le tournage est brutalement annulé. René de Ceccatty revient sur cet échec, symbole d'un renoncement qui aura marqué la vie et la carrière fabuleuse de l'actrice suédoise à la beauté miraculeuse. En se retirant de l'écran, Garbo a orchestré l'effacement auquel elle a toujours aspiré, au coeur de sa gloire et pendant un demi-siècle, jusqu'à sa mort en 1990. Avec finesse et élégance, ce récit éclaire le mythe de l'inoubliable Reine Christine à la lumière d'archives retrouvées.

    Couverture : Portrait de René de Ceccatty par Philippe Matsas © Flammarion

empty