L'harmattan

  • "La forme urbaine, socle des pratiques sociales, autorise ou interdit. L intérêt général, le vécu du citoyen, son appropriation spatiale des lieux publics, se construisent là. Les difficultés de l urbanisme europén sont certainement le résultat d une méconnaissance, voire d un mépris, vis-à-vis des réalités urbaines qui ont jalonné son histoire, son élaboration civilisationelle et ses aspects anthropologique."

  • "La figure de Rosa Luxemburg a souvent été placée au centre des dilemmes ""révolution ou réforme sociale"" et ""socialisme ou barbarie"", tout comme une partie importante de sa contribution politique a été développée entre les deux pôles de la révolution des conseils et la critique de l'expérience révolutionnaire bolchevique. Il reste toujours à développer ses apports au regard de thématiques toujours contemporaines (Classes et Crise) qui relancent l'actualité de la pensée et de la pratique de Rosa Luxemburg."

  • "Ce livre retrace le cheminement de Georg Elser, simple menuisier, qui planifia l'attentat le plus stupéfiant destiné à éliminer Hitler et la direction du parti nazi lors de la commémoration de l'anniversaire du putsch de la brasserie à Munich. Au-delà des préparatifs passionnants de cet attentat et des interrogatoires qui suivirent l'explosion, ce livre s'attache à décrire l'état d'esprit au quotidien d'un ouvrier sous la dictature nazie, à présenter la politique sociale et économique des nazis, les relations entre le régime et le monde du travail et revient sur les aspects majeurs du nazisme et sur la résistance allemande. - - "

  • "Un soir d hiver, M. Alfred achève son dernier roman, mais il doute. Il pense résoudre ses incertitudes en faisant mourir un des personnages de son histoire. Pour se décider, il les invite tous à un dîner, pour qu eux-mêmes décident qui disparaîtra. Des alliances et des guerres de clans se créent sous l oeil amusé de l écrivain."

  • "L'auteur commence en douceur par un souvenir d'enfance. Puis c'est un mort qui a peur que sa vie ne le rattrape ; une fillette qu'on sacrifie pour sauver la ferme familiale ; une jeune mère et une terrible malédiction ; la puissante comtesse de Canossa qui, n'ayant jamais eu le choix de sa vie, décide de s'approprier au moins sa mort... Pour finir, l'auteur revient à la douceur d'un fantasme d'adolescent qui se réalise alors qu'il ne s'y attendait plus."

  • "L'autore inizia dolcemente con un ricordo d'infanzia. Poi c'è un morto che teme che la vita lo riacciuffi; una ragazzina sacrificata per il bene della fattoria di famiglia; una giovane madre e una terribile maledizione; la potente contessa di Canossa che, non avendo mai potuto scegliere la propria vita, decide di appropriarsi almeno della propria morte... Per finire, l'autore ritorna alla dolcezza di una chimera adolescenziale che si realizza quando ormai non se l'aspetta più."

  • "Parmi les philosophes hérétiques, souvent ignorés de la pensée académique, Leopardi occupe sa place comme figure qui bouleversa le monde intellectuel occidental, au début du XIXe siècle, peu avant Nietzsche. La conscience qu'avait le penseur de Recanati d'être lui-même un génie, un poète-philosophe, confirme la thèse qui fait de lui le premier philosophe-artiste. Libre, indépendant, brillant profanateur du mythe du progrès du XIXe siècle, Leopardi s'impose comme penseur inactuel, un hérétique au sens plein du terme. Ce livre entend contribuer à la redécouverte de ce penseur extraordinaire."

  • Cet ouvrage dépeint l histoire des ramoneurs "lombards", émigrés à Paris. Misérables mais honnêtes, leur réputation atteint la Cour et leur permet de devenir ramoneurs des Maisons Royales. Certains développent la filière marchande, d autres le perfectionnement des cheminées au cours du XIXe siècle. Le succès a son ombre : les cheminées devenant de plus en plus petites, la profession exploite des jeunes enfants pour y grimper.

  • "Ce livre est l oeuvre d un Occidental curieux, amoureux de la Chine ; il est le fruit d un long travail qui l a conduit à faire revivre 5000 ans d histoire. Un ouvrage simple et pratique à cpnsulter au fur et à mesure des interrogations."

  • Le pont de Marreri

    Bachisio Zizi

    "L'an 1847, la Sardaigne est rattachée au Piémont, pour devenir le royaume de Piémont-Sardaigne. Archangelo Satta, recteur du petit village d'Orvine, homme cultivé et grand propriétaire terrien, est favorable à la « fusion ». Alessio Biote, son opposant, est un jeune intellectuel qui veut rester fidèle aux traditions de cette contrée de bergers auxquels un usage immémorial permet de faire pâturer leurs troupeaux sur des terres non privées et communes. Pour défendre cet usage vital, il imagine créer une société de bergers communautaire et égalitaire. Ce projet est combattu par le recteur qui y voit une entrave à la « fusion ». Entre ces deux hommes, qui la convoitent de façons différentes, Pepparosa Pintore est une jeune fille de bonne famille, douce et déterminée, qui fera pencher la balance en faveur de l'utopie d'Alessio. Jusqu'à ce que le sort en décide autrement."

  • "Souffrance psychique au travail, psychopathologie du travail, épuisement professionnel... Autant de mots et d'expressions qui trouvent écho, sens et explication dans ce livre d'une grande professionnelle engagée. L'organisation du monde du travail ces dernières décennies s'est regroupée en îlots contaminés par la perversion, quel que soit le domaine professionnel concerné, sous l'aspect d'un monde virtuel, soumis à la loi du chiffre, animé d'un mouvement perpétuel et basé sur un déni de réalité. Que cette organisation s'accompagne de harcèlement ou de management pathogène, ceux qui en sont victimes sont soumis à un régime de terreur avec destruction partielle ou totale, physique ou psychique."

  • En 1845 l'Italie reste une "simple expression géographique", divisée en une dizaine de petits Etats soumis à la domination de l'empire d'Autriche. Les patriotes italiens veulent faire l'unité nationale. Parmi eux, un jeune noble passionné, Orlando del Torrente et son ami, le poète Goffredo Mameli, étudiants à l'université de Gênes. Tandis que le premier, bouleversé par la révélation d'un secret de famille, entre dans les ordres, le second écrit un poème épique qui, mis en musique, deviendra l'hymne du Risorgimento, la guerre de libération de l'Italie. Déchirements intimes, luttes d'influences spirituelles et combats politiques se mêlent.

  • "L'éternel présent est l'énergie de la poésie de Giovanni Dotoli. La poésie se fait voyage en arrière-pays et récit de rêve. C'est une véritable poétique de la mémoire et de l'imaginaire, source inépuisable de parole. - Dotoli vit le monde en poète. Il habite poétiquement la planète et l'univers, en croyant dans l'énergie de la parole. Avec ses confrères Rimbaud, Mallarmé, Verlaine, Apollinaire, Bonnefoy, Leopardi et Jaccottet, il proclame la vertu de la parole poétique. Il a une vocation ontologique. - "

  • A travers des réflexions sur la solidarité, l'identité, la métaphysique, l'idéologie, la culture et le positivisme, se dessine un ensemble d'arguments et de raisons pour nourrir, soutenir et approfondir nos idées sur le projet juridique moderne. C'est par le dialogue et la réflexion que nous pourrons aujourd'hui aboutir à l'élaboration de ce droit que nous devons réciproquement faire le nôtre.

  • Entre passion absolue et désir de se réaliser, l'auteur nous parle d'une jeune femme aux prises avec l'amour et son devenir de femme.

empty